Et si vous remettiez le sport au coeur de votre vie ?


Depuis que je suis toute petite je fais du sport cela a commencé par le tennis puis la danse, le karaté, le ski bien évidemment, que j’ai continué de nombreuses années. Durant mes vacances, je me souviens également avoir « touché à tout » : vtt, kayak, voile, escalade, surf, snowboard…

En parallèle, mes parents, fervents sportifs, m’ont également montré ce chemin, je me souviens de randonnées, ne le cachons pas, je trainais la patte, je rouspétais, boudais… pourquoi marcher des heures dans la montagne ? À quoi bon ? Étant une petite fille gentille au caractère bien trempée mais finalement pas si rebelle, je me pliais à la balade dominicale, et aussi étonnant soit-il, un large sourire finissait par apparaitre sur mon visage, au fur et à mesure de la sortie.

Le sport serait donc une source de bonheur et de plénitude ?

Ma vie sportive ne s’est pas arrêtée là. Regardant les champions à la télé avec des yeux brillants, épatée par leur performance, j’ai eu moi aussi envie de me confronter à ces sensations.

Je décide de prendre part à des compétitions, d’abord en tennis, un passage éclair, suite à la perte de mon premier match 6-0 / 6-1 à l’âge de 9 ou 10 ans. Je me souviens de ce sentiment de honte sur le terrain où j’enchainais les double-fautes, les balles dans le filet face à une adversaire bien trop forte pour mon niveau. Un retour à la maison penaud, où j’annonce ne plus vouloir revivre cela, je décide d’arrêter le tennis. Pas très persévérante me direz-vous ? Ou peut-être avais-je simplement compris que je n’étais pas pré-destinée pour ce sport. Pour ma part, j’opte évidemment pour la 2ème option.

Ce sera donc sur mes skis, en télémark, que je découvrirais les joies et les désillusions de la compétition. Ce sommeil agité de veille de course, cette boule au ventre au départ, ces millions de questions qui te traversent l’esprit, ce sourire d’une course réussie, ces pleurs suite à une course manquée, la douleur des blessures. La compétition c’est bien plus que cela, c’est aussi des rencontres, du dépassement et une découverte de soi… La compétition demande de la rigueur, de l’investissement, de la discipline, des remises en question… La compétition est un choix, elle a été pour moi une merveilleuse école de la vie.

Comment ai-je pu en arriver là ? Comment et pourquoi aujourd’hui le sport est au centre de ma vie ? Pourquoi ai-je choisi d’en faire (une partie) de mon métier ?

Si un jour, j’ai pu découvrir ce milieu, c’est avant tout parce que j’ai pu découvrir les valeurs du sport, grâce à des associations sportives, des moniteurs ou éducateurs sportifs passionnés, ma famille ou mes amis.

Le sport aujourd’hui me donne ce sentiment d’être vivante, en bonne santé, et c’est ce que je souhaite transmettre à mon tour.

Alors aujourd’hui je suis révoltée, peinée, apeurée de voir que le sport n’a pas une place centrale dans notre société. En pleine période de Covid-19, le gouvernement ferme les gymnases, les salles de sport, empêche ainsi les associations sportives de transmettre des valeurs aux plus jeunes. Quel est le message que la société véhicule ? Le sport, facteur à risque ? Le sport, une pratique dangereuse pour votre santé ? Le sport, un loisir inutile ?

Concernant le sport et sa pratique, saviez-vous :

qu’il permet de booster notre système immunitaire ?

qu’il permet de développer nos capacités motrices ?

qu’il permet de développer nos capacités cardio-vasculaires ?

qu’il est une école de la vie ?

qu’il pousse à avoir une meilleure hygiène de vie ?

qu’il est un lien social ?

Aujourd’hui faite du sport ! Marchez, courez, sautez, pédalez, étirez, renforcez, dansez…

Bougez-vous, faites bouger vos enfants, vos parents, vos grand-parents !

Permettez aux jeunes d’aujourd’hui de rêver d’être les champions de demain.

Permettez à des professionnels de transmettre leur savoir.

Permettez aux sportifs amateurs de maintenir leur forme.

Permettez aux personnes de pratiquer en toute sécurité.

Permettez aux clubs sportifs de former les plus jeunes.

Permettez aux professionnels du sport de travailler.


Je vous assure que la pratique sportive est l’une des clés essentielles pour être en bonne santé !


Et si vous avez besoin d’un coup de pouce, de conseils, rapprochez-vous de professionnels !


N’hésitez pas à consulter ces articles :

https://www.nandco.fr/post/l-annee-des-opportunites-sportives

https://www.nandco.fr/post/la-pratique-sportive-en-p%C3%A9riode-de-confinement


© Peignée Verticale

Mentions légales © 2018 par Nolwenn Faivre

SUIVEZ-NOUS

  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

CONTACT

contact@nolwennandco.com

+33(0) 6 75 95 51 81

NEWSLETTER